Skip to Main Content

Description de poste: Chef de la direction

Le client

Le 3 août 2021, les autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont publié l’énoncé de position 25-404, Nouveau cadre réglementaire des organismes d’autoréglementation, annonçant qu’ils mettraient en place un nouvel organisme d’autoréglementation unique et amélioré (nouvel OAR). Le nouvel OAR regroupera les fonctions de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et de l’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels (ACFM) dans le cadre d’une fusion qui devrait être complétée d’ici le 31 décembre 2022. L’objectif principal des ACVM est de soutenir l’élaboration d’un cadre réglementaire qui répond à un mandat d’intérêt public clair et qui favorise l’équité et l’efficience des marchés des capitaux.

Le nouvel OAR est un organisme d’autoréglementation axé sur l’intérêt public qui sera reconnu par les ACVM et qui leur rendra des comptes. Il vise à renforcer la protection des investisseurs et la confiance du public, à assurer des opérations de marché équitables et efficaces, à se prêter à l’innovation et à s’adapter continuellement à l’évolution des conditions de l’industrie.

De nouvelles normes de gouvernance sont mises de l’avant pour renforcer l’engagement du nouvel OAR envers l’intérêt public. De plus, le nouvel OAR créera une structure de réglementation plus efficace et uniforme pour les courtiers tout en offrant aux investisseurs un accès plus facile et plus économique à une vaste gamme de produits de placement.

Conformément à l’intérêt public, le nouvel OAR :

  • Développera et réaliser une réglementation plus uniforme et efficace
  • Assurera une solide protection des investisseurs
  • Améliorera la gouvernance, la transparence et la responsabilité envers toutes les parties prenantes afin de tenir compte d’un mandat d’intérêt public clair et de favorisera la confiance du public dans le cadre réglementaire
  • Améliorera la robustesse des processus de mise en vigueur et de conformité
  • Fournira un meilleur accès à des conseils et des produits aux investisseurs
  • Sera reconnu comme un partenaire de confiance, respecté et apprécié par les autres organismes de réglementation avec lesquels il interagit
  • Sera à la fine pointe des organismes de réglementation des valeurs mobilières

Pour supporter la création du nouvel OAR, les ACVM ont établis un comité conjoint spécial (le CCS) afin de recruter et de recommander des administrateurs pour le nouvel OAR. Le CCS comprend des membres du conseil d’administration de l’OCRCVM et de l’ACFM, ainsi que des membres indépendants. Le nouveau cadre réglementaire pour le nouvel OAR décrit les exigences.

Dans ce contexte, et à une époque de changements importants et de complexité croissante dans le secteur de l’investissements et les marchés financiers, le comité conjoint spécial est à la recherche d’un leader respecté en tant que chef de la direction du nouvel OAR.

Ce premier chef de la direction et les membres du conseil d’administration réuniront les deux organismes d’autoréglementation existants en un nouvel OAR et définiront le but, la vision et la mission de cette organisation. En étroite collaboration avec les ACVM, le chef de la direction et le conseil d’administration façonnera l’avenir du paysage réglementaire dans le secteur canadien de l’investissement.

La fonction

Le chef de la direction, en collaboration avec le conseil d’administration, sera responsable de l’intégration efficace des deux entités existantes (c.-à-d. l’OCRCVM et l’ACFM) reflétant un leadership commun et une nouvelle culture, tout en définissant et en communiquant l’objectif, la vision et la mission du nouvel OAR dans l’ensemble de l’organisation, aux sociétés membres et à toutes les parties prenantes clés. Ce premier chef de la direction supervisera tous les opérations et activités de l’organisation, y compris l’élaboration de la stratégie, du plan d’affaires et du processus budgétaire annuel, assurant la responsabilisation et le respect des ordonnances de reconnaissance et autres directives des organismes de réglementation statutaires. Le chef de la direction dirigera et façonnera les initiatives stratégiques et les politiques publiques et développera l’énoncé des politiques réglementaires pour les sociétés membres afin d’assurer leur intégration dans le cadre réglementaire.

Compte tenu du rôle du nouvel OAR en tant qu’organisme d’autoréglementation canadien, la portée de ce rôle ira au-delà des responsabilités traditionnelles d’exploitation et de gestion des personnes d’un chef de la direction et de ses relations normales avec un conseil d’administration. Le premier chef de la direction doit mettre au service de l’organisation des compétences solides, réfléchies et sensibles en leadership et en gestion du changement pendant et après la transition vers le nouveau cadre unique du nouvel OAR, en gérant efficacement tous les aspects d’une intégration organisationnelle complexe en période de perturbation des processus opérationnels existants.

Les responsabilités en matière de leadership comprendront non seulement la gestion de la relation avec les entreprises et les particuliers que l’OAR supervise, mais aussi les relations avec les autorités provinciales et territoriales de réglementation des valeurs mobilières au sein des ACVM, leurs gouvernements respectifs et autres parties prenantes.

Les responsabilités particulières de cette fonction comprendront :

La création de l’objectif, de la vision et de la mission de l’organisation

  • Le premier chef de la direction, en collaboration avec le conseil d’administration, fixera l’objectif premier du nouvel OAR qui sera créé de l’intégration réussie de l’OCRCVM et de l’ACFM ; il/elle sera responsable de l’harmonisation des objectifs stratégiques et opérationnels de l’organisation avec ses vision et mission déclarées. Il/elle sera également responsable en dernier ressort de la réalisation de ces objectifs.

La consolidation d’équipe de la haute direction

  • Le chef de la direction consolidera et supervisera l’équipe de la haute direction, assurant ainsi un groupe de direction solide et cohésif, qui s’engage à respecter les buts et les objectifs énoncés de l’organisation. Cela comprendra la mise en place d’un programme proactif et efficace de planification de la relève pour les postes de direction clés.

Les relations avec le conseil d’administration

  • Le chef de la direction sera responsable du maintien d’une relation constructive, ouverte et respectueuse avec le conseil d’administration. Il/elle tiendra le conseil d’administration bien informé et le consultera à mesure que des événements externes ou imprévus se produisent qui peuvent avoir une incidence sur les rôles, les responsabilités et les politiques de l’organisation. De plus, il/elle veillera, en collaboration avec le président du conseil d’administration, à ce que les réunions et les documents du conseil d’administration soient efficaces et concentreront leurs efforts collectifs sur les questions de niveau approprié.

Établir et maintenir des relations avec l’ACMV

  • Le chef de la direction entretiendra d’excellentes et assidues relations avec les autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières au sein des ACVM.

La création et maintien de la culture

  • Le chef de la direction influencera et communiquera la culture du nouvel OAR dans l’ensemble de l’organisation, en veillant à ce que toutes les activités opérationnelles soient conformes à ses valeurs. Cela comprendra la mise en œuvre d’une stratégie en matière de ressources humaines et de capital humain, qui fait la promotion d’un milieu de travail diversifié, inclusif et équitable, offrant des possibilités et récompensant le rendement.

La représentation de l’organisation

  • En représentant l’organisation au conseil d’administration, aux autres organismes de réglementation de l’industrie et au public, le chef de la direction agira à titre de visage public de l’organisation. Il/elle cultivera également des relations avec les investisseurs et l’industrie conformément à la poursuite de la vision, de la mission et de l’orientation stratégique de l’organisation.

Établir et maintenir des relations avec d’autres parties prenantes

  • Le chef de la direction maintiendra une excellente connaissance de l’orientation de l’organisation et participera à des conférences ou à des forums pour d’autres organismes de réglementation et le public. Il/elle entretiendra d’excellentes relations avec les parties prenantes, comme les gouvernements fédéral et provinciaux, le nouveau fonds intégré de protection des investisseurs, les groupes d’investisseurs et d’autres, ainsi que des relations efficaces avec les membres, démontrant ainsi un dialogue ouvert et franc et une attention aux questions clés. Cela comprendra la promotion d’alliances stratégiques avec d’autres organismes d’autoréglementation et de réglementation.

Le profil du candidat recherché

Le candidat retenu sera reconnu pour sa vision stratégique et son excellence opérationnelle, avec une habilité pour communiquer et articuler ses deux fronts. Il/elle a une intégrité irréprochable et plus de 15 ans d’expérience reconnus en haute direction dans le secteur de l’investissement, le secteur des services financiers en général ou l’écosystème réglementaire. Idéalement, cela devrait inclure aussi une expérience de l’intégration d’organisations complexes dans tout cohésif et inclusif mettant à profit les compétences et les talents des équipes combinées et faisant ressortir le meilleur des deux cultures.

Le candidat retenu aura une perspective mondiale des tendances et des développements des marchés financiers avec une solide compréhension de la façon dont les marchés fonctionnent au pays et à l’étranger. Il/elle possède un haut niveau d’expertise en matière de réglementation et des meilleures pratiques en matière de réglementation du secteur des valeurs mobilières, ainsi que des activités des maisons de courtage.

Le candidat retenu aura de l’expérience dans l’élaboration de politiques et comprend comment élaborer et mettre en œuvre ses politiques dans un environnement complexe et multipartite. Avec confiance et un esprit d’entreprise, un parti pris pour l’action et une fermeté d’esprit constructive, il/elle a une expérience directe de la direction d’une organisation où la digitalisation et les systèmes de technologie de l’information sophistiqués sont essentiels à la mission de la prestation de services au marché.

Le candidat retenu sera avant-gardiste et aura la réputation d’être un penseur stratégique, accoutumé à opérer dans une industrie qui évolue rapidement. Il/elle appréciera pleinement, comprendra et s’engagera pleinement à l’égard de l’importance du mandat d’intérêt public de l’organisation, et sera en mesure de prendre en compte une grande variété de points de vue des parties prenantes nationaux et internationaux.

Le candidat retenu sera un leader solide avec des compétences à la fois visionnaires et opérationnelles, capable de conduire une culture à une mentalité « best-in-class ». Il/elle sera un lecteur efficace de personnes et développera une équipe de direction axée sur la performance qui s’approprie les résultats.

Le candidat retenu doit être bilingue : la maîtrise des deux langues officielles du Canada sera requise ou une préparation à suivre une formation linguistique pour atteindre cette capacité.

Les compétences particulières suivantes en matière de rendement et de leadership personnel sont requises pour le poste :

Le leadership d’entreprise

  • Le candidat a une orientation opérationnelle exceptionnelle et peut fixer des objectifs dynamiques et convaincants et des horaires agressifs pour l’amélioration. Il/elle est décisif dans ses actions et développe une culture d’excellence en affaires.
  • De la résilience, des compétences d’exécution de qualité, des antennes pour identifier les problèmes tôt, et la capacité d’innover au sein d’une industrie traditionnelle sont essentielles au succès.
  • Reconnus pour son analyse rigoureuse, il/elle peut approfondir un large éventail de questions commerciales, d’investissement, de produits, de distribution, opérationnelles et réglementaires.
  • Il/elle s’approprie les résultats et en rende compte, en gérant efficacement même dans des situations ambiguës.
  • Il/elle a une connaissance approfondie de l’industrie de l’investissement, y compris la variété des produits/services disponibles, ainsi que l’impact des questions réglementaires et juridiques et l’évolution des normes professionnelles.

Diriger et consolider des équipes

  • En tant que leader motivant et collaborateur avec un haut degré d’intelligence émotionnelle, le candidat gère, attire, retient et développe les talents les plus performants au niveau de l’équipe de direction.
  • Il/elle favorise un environnement dans lequel les membres de l’équipe de direction se mettent au défi de manière constructive afin de connaitre le succès pour le nouvel OAR. Il/elle offre un leadership qui encourage l’entrepreneuriat et la responsabilisation au sein de l’équipe, tout en maintenant une compréhension des questions critiques et des progrès sur les initiatives.
  • Il/elle fait la promotion d’une culture organisationnelle fondée sur la confiance, la collaboration et l’engagement. Pour lui/elle, la gestion des talents, le perfectionnement en leadership et la planification de la relève sont considérés comme faisant partie intégrante de la santé du nouvel OAR.
  • Il/elle a démontré sa capacité à unir des groupes disparates en une seule nouvelle équipe dans le cadre d’une nouvelle vision et d’une nouvelle culture.

La gestion des communications et des relations

  • Le candidat établit et maintien des relations internes de confiance à plusieurs niveaux et les utilise stratégiquement pour atteindre ses objectifs. Il/elle travaillera efficacement et en collaboration transparente avec le nouveau conseil d’administration.
  • Il/elle motive les autres à poursuivre des objectifs communs avec enthousiasme pour le long-terme et transmet la croyance en la capacité de l’organisation à atteindre son objectif en servant l’intérêt public.
  • En tant que principal ambassadeur de l’entreprise, il/elle maintien un profil externe pour faire progresser les relations du nouvel OAR dans l’ensemble de l’industrie.

Date limite de candidature: 15 février 2022

 

Contact

Shawn S Cooper
Russell Reynolds Associates
199 Bay St, Ste 4710,
Commerce Court West
Toronto, ON  M5L 1E9

Direct: +1 (416) 304-1718

Shawn.Cooper@russellreynolds.com

Netila Demneri
Russell Reynolds Associates
199 Bay St, Ste 4710,
Commerce Court West
Toronto, ON  M5L 1E9

Direct: +1 (416) 304-1728

Netila.Demneri@russellreynolds.com

Pierre Lefebvre
Russell Reynolds Associates
1250, boulevard René-Lévesque Ouest
Bureau 2830
Montréal, QC  H3B 4W8

Direct +1 (514) 416-3306

Pierre.Lefebvre@russellreynolds.com

Marnie Smith
Russell Reynolds Associates
525 8TH Avenue SW
Eighth Avenue Place, Suite 1910
Calgary, AB  T2P 1G1

Direct:   +1 403 776 4174

Marnie.Smith@russellreynolds.com